Ce billet sera court, au reflet de cette pièce. Tchekhov traite ici de l'impossibilité de l'homme à faire preuve d'auto-contrôle, de son incapacité à se maîtriser lorsque le ton monte et que le sujet touche à l'affect.

LOMOV : J'ai des palpitations... Ma jambe refuse le service... Je ne peux pas.

NATALIA STEPANOVNA : " J'ai des palpitations..." Quel chasseur faites-vous ! Vous n'avez qu'à rester couché sur le poêle de la cuisine à écraser les blattes.

La pièce se lit très bien, on cerne très vite les personnages, et l'exagération de ce comportement profondément humain en fait une œuvre humoristique qui donne à réfléchir. Pour le temps que ça prend, c'est un devoir de lire cette pièce. Moi, maintenant, j'ai envie de lire d'autres pièces de Tchekhov et de me replonger dans l'art d'avoir toujours raison, dans lequel, objectivement, j'excelle déjà.

Une demande en mariage.epub