Charles Dexter Ward est un jeune homme féru d'archéologie. Au cours de recherches sur sa propre généalogie, il se découvre un étrange ancêtre au nom Joseph Curwen. Ce dernier s'est exilé de Salem afin de fuir les persécutions contre les sorciers et peut alors pratiquer d'étranges expériences de chimie dans la petite ville reculée de Providence. Notre héros commet l'erreur de s'intéresser aux travaux et écrits de son trisaïeul.

Un Lovecraft n'est pas toujours facile à lire. Il abuse des emphases à tel point qu'il peut en devenir lourd, et ses remarques racistes qui ponctuent le récit ne sont pas facile à supporter : j'en viens même à penser qu'elles font partie du malaise instauré. Mais le mélange prend, et le rationalisme qu'il emploie pour nous décrire les faits achève de nous mettre mal à l'aise. De coupures de journaux en conversations épistolaires, de témoignages de scientifiques en découvertes archéologiques, Lovecraft nous distille les pièces d'un puzzle que le lecteur prend horreur et plaisir à reconstituer.

P.S. Abattez le Dr Allen à première vue, et faites dissoudre son corps dans un acide. Ne le brûlez pas.

On ne doit pas lire ce livre pour le style, mais pour l'ambiance et l'imaginaire déstabilisant et débordant de son auteur. Comme à son habitude, la réalité décrite dépasse l'entendement humain, pauvre créature insignifiante que vous êtes. Intéressez vous-y de près et sombrez dans la folie.

L'Affaire Charles Dexter Ward - epub